Célébration de la journée mondiale de l’eau 2019 : L’eau est essentielle pour la croissance

L’organisation non gouvernementale Initiative pour un développement Intégré et durable (IDID ONG) a l’instar des autres ONG du Benin a célébrée la journée mondiale de l’eau ce jour 22 Mars 2019 avec les élevés du complexe Scolaire la plume, dans la capitale administrative Porto-Novo.

Les enfants qui n’ont pas accès à l’eau salubre, courent le risque de perdre leur vie ou tombés malade tout au long de leur enfance a causes des bactéries transmises par l’eau que leurs organismes ne supportent pas. Raison pour laquelle, IDID a choisie de célébrer cette journée avec les enfants élèves du complexe scolaire LA PLUME. Cette célébration s’inscrit dans le cadre de son programme de sensibilisation et information dû aux effets du changement climatique.

L’eau est essentielle pour la croissance, et sans eau salubre, les enfants ne peuvent survivre. Le manque d’eau salubre chez les enfants, peut constituer un risque de perte de vie ou de cause malade tout au long de leur enfance a causes des bactéries transmises par l’eau que leurs organismes ne supportent pas. Raison pour laquelle, IDID a choisie de célébrer cette journée avec les enfant élèves du complexe scolaire LA PLUME.

2010, date à laquelle les Nations unies ont adopté une résolution historique reconnaissant que « le droit à l’eau potable et à l’assainissement est un droit de l’homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme » (srce : internet). Etant une source importante et vitale pour les êtres humains, les animaux et les plantes, son utilisation et gestion méritent une éducation attentive pour le bien-être de tous.

Pour IDID, « ne laisser personne de côté », cette action nous amène à concentrer nos efforts pour intégrer ces personnes qui ont été marginalisées ou négligées en leur créant les conditions d’accès universel à l’eau et à l’assainissement, sans discrimination et en donnant la priorité aux plus démunis. Cette action consiste aussi à privilégier l’accès des enfants les plus vulnérables à l’eau salubre, afin d’optimiser les résultats sur le plan social et sanitaire

Cette sensibilisation au complexe scolaire LA PLUME sur l’utilisation et la gestion de l’eau, a été l’occasion pour une IDID de montrer aux élèves l’importance de l’eau dans la vie de l’être humain mais aussi une opportunité de lancer un appel aux décideurs des risques climatiques qui devraient être pris en compte dans tous les services socio-politiques liés à l’eau et à l’assainissement, pour permettre des investissements ciblés pour les populations les plus exposées. Ainsi donc, le gouvernement doit se préparer à l’évolution de la demande d’eau dans les années à venir.

Soulignons que 2,1 milliards de personnes à travers le monde n’ont pas accès à de l’eau potable chez elles et 1.8 milliard de personnes consomment une eau non potable. Une école primaire sur quatre ne dispose pas d’eau potable : soit les enfants ne boivent pas, soit ils consomment de l’eau provenant de sources non protégées. (Sce : internet)

 

 

Par Davy Takendjilembaye, volontaire chargé de communication a IDID ONG