MCMA: Formation des maraîchers producteurs de tomate

Formations Maraichers ouidah

A Ouidah, ce sont déroulés les 28, 29 et 30 Juillet 2020 une série d’activités menées par l’équipe technique de l’ONG Initiatives pour un Développement Intégré et Durable (IDID ONG) dans le cadre du Projet « Mieux comprendre, Mieux s’adapter » dans l’arrondissement de Houapkè-Daho. Ces activités étaient relatives à la formation des maraichers producteurs de tomate bénéficiaires du projet sur les options d’adaptation aux changements climatiques et en agrométéorologie. Les objectifs de ces formations étaient de :

  • renforcer la résilience des producteurs à travers la formation pratique sur l’application des options d’adaptation aux changements climatiques adaptées à leurs besoins,
  • renforcer les capacités des participants sur l’utilisation des informations agro-climatiques pour optimiser les rendements.
  •  

Il faut souligner qu’en adaptation au contexte actuel de la pandémie à Coronavirus (COVID-19) des mesures de contingence ont été prises dans le cadre de l’organisation et de l’exécution de cette formation. Ainsi, les 34 producteurs ciblés par cette activité ont été subdivisés en trois classes de 11 à 12 personnes qui ont été simultanément encadré par trois formateurs sollicités pour la circonstance.

En premier lieu, le Mardi 28 Juillet a eu lieu la formation en agrométéorologie. Au cours cette formation les informations apportées par chacun des formateurs et les échanges suscités ont porté dans un premier temps sur l’agro-climatologie et plus précisément sur les éléments du climat et du temps tels que : la pluviométrie ; la température ; l’évapotranspiration ; le vent et la pression, les facteurs du climat et du temps et enfin de l’importance de la météorologie en agriculture ; la caractérisation du climat agricole ; la planification des cultures pour la stabilité de la production ; la gestion des cultures ; la surveillance des cultures ; la relation rendement-climat.

La suite des débats s’est orienté vers la gestion des cultures face aux aléas climatiques, la prédiction des rendements, la description de la relation plante-climat et son importance dans un contexte de changement climatique. Les derniers éléments de débats et de discussion étaient relatifs à l’agriculture climato-intelligente, la notion de changement climatique, ses causes, conséquences et les stratégies d’adaptation et atténuation.

Au second jour, a eu lieu la formation pratique sur les options d’adaptation aux changements climatiques. Dans ce cadre, deux communications étaient au cœur des débats. La première portait sur les « Options d’adaptation aux changements climatiques » et la seconde sur les « Technologies innovantes de transformation de la tomate ».

La première communication a exposé aux producteurs la pratique de l’assolement et de la rotation de cultures, l’utilisation des variétés améliorées à cycle court et à haut rendement (TLCV 15 et PADMA), la mise en place de pépinière en hors sol, l’utilisation des extraits aqueux pour la lutte contre les nuisibles et le tuteurage de la tomate.

La seconde a porté sur la description des diagrammes technologiques pour la transformation de la tomate en produits agro-alimentaire (purée et saumure de tomate) et les avantages y liés. 

 La formation pratique sur les options d’adaptation aux changements climatiques effectués le troisième a été le lieu de rappeler aux producteurs les différentes notions relatives à la production de tomate et à l’utilisation des variétés améliorées. Ainsi donc, sur la ferme école les maraîchers avec l’accompagnement et l’orientation des formateurs ont pris connaissance de manière effective des différentes variétés avec un accent particulier sur la gestion des nuisibles.